Oneira tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 17 Juin 2022
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Cab
Dessin : Federica Di Meo

Dans cet univers sombre, les pires cauchemars se matérialisent et hantent leurs hôtes sous forme de démons. Pour sauver la population de ce fléau, le Saint-Siège a établi l’ordre des Epeires, une unité d’élite féroce. Arane Heos, aussi connue sous le nom de “Croque-Mitaine”, est l’une des epeire les plus redoutables de l’ordre. Mais l’impitoyable chasseuse cache un secret qui pourrait bien lui coûter sa place.

Petite précision de début : vous avez une playlist de musique dispo sur différentes plateformes pour mieux vous mettre dans l’ambiance. Voici un manga multimédia prévu en quatre tomes sombre et nerveux où même les mauvais rêves vivent leurs pires cauchemars. Oneira est un manga de dark fantasy se passant dans un univers ressemblant à la Renaissance. On y suit Arane, chasseuse de cauchemars, dont les aventures, à la manière d'un Witcher, nous permettent de rencontrer des créatures toutes plus horrifiques les unes que les autres. Ce manga entre directement dans l'action et Arane prouve tout de suite que c'est elle la boss. Arane, qui, de prime abord, paraît être une guerrière badass classique, s'avère finalement touchante. Pour un manga de dark fantasy gore, on ne tombe pas dans le trash facile et gratuit et c'est une bonne chose, même si un fil rouge n'aurait pas été de trop pour s'immerger un peu plus dans l'histoire, les différentes quêtes permettent d'introduire l'univers et ses cauchemars. D'ailleurs, l'histoire autour du cauchemar de la muse nous fait penser à Van Gogh. L'auteur utilise le timelapse; ce système de flashbacks a « répétition » pour nous faire découvrir Arane et son page Bastione, un choix très intéressant et intelligent. Dans cette ambiance bien dark, les cauchemars nous sont présentés de manière imagée comme littérale. Le seul reproche que nous pourrions faire, c’est qu'il aurait été appréciable d'avoir deux tomes d’un coup car la révélation de fin de volume est surprenante.

VERDICT

-

Le manga Oneira commence en plein dans l’action. Les cauchemars relèvent du rêve et du sommeil mais peuvent parfois le « surpasser »… et c’est qu’on découvrira au fil du récit. Un titre qui flaire bon les monstres très méchants et les combats à l’épée. Pour ceux qui ont aimé Claymore, cette nouvelle série s’annonce tout aussi épique !

© 2006-2022 PlayAgain.be - Tous droits réservés