Rising Storm 2 : Vietnam
Plate-forme : PC
Date de sortie : 30 Juin 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Redaction


7.5/10

Pour la première fois, la série Red Orchestra explore une époque plus moderne, avec Rising Storm 2: Vietnam.

Changement d'époque

Ce nouvel épisode de Rising Storm 2 abandonne les batailles de la Seconde Guerre Mondiale pour vous envoyer cette fois en plein Vietnam. Tournant toujours sur une évolution de l'Unreal Engine 3, ce FPS vous propose de vivre l'aventure à travers les deux camps, US Army et forces vietnamiennes. Si les affrontements réels ont duré longtemps, l'histoire a été forcément compactée dans ce jeu vidéo, mais à l'instar de son ainé, le titre de TripWire est resté une simulation militaire exigeante. Rising Storm 2 : Vietnam intègre une double campagne solo permet de diriger du côté étasunien soit un soldat de l'armée américaine, soit un corps des Marines. En face, vous pourrez incarner une membre de la guérilla vietnamienne (l'APVN, Armée populaire vietnamienne) ou des Vietcongs. Chacun possède ses propres aptitudes et ascendants tactiques, tels que les tirs de napalm, les barrages d'artillerie, les missiles surface-air, les pièges, les embuscades et bien plus. L'époque étant plus récente, l'armement a donc été revu [M16, M14, M60, M79 et M3 Grease Gun côté américain ; et le fusil d'assaut Type 56 (copie chinoise du célèbre AK-47), les RPG-7, MAT-49, SKS et bien d'autres armes côté vietnamien]. Les armes disposent également de nombreuses améliorations, telles que des crosses ajustables ou des baïonnettes, ainsi qu'un nouveau système de recul avancé.

S'il est possible de voir son soldat évoluer jusqu'au grade de commandant, certaines classes dépendent également de la faction, on appréciera un relatif équilibrage entre les forces américaines et vietnamiennes, l'occasion de rappeler qu'il n'y a aucune assistance dans Rising Storm 2 (même pas de viseur) et que la moindre balle pourrait s'avérer fatale. De plus, le système d'escouade fait son retour, six joueurs pouvant se réunir sous une même bannière, et le chef dispose de nombreux atouts. En revanche, on pourra regretter l'absence de campagne solo pourtant présente dans Red Orchestra 2 (certes contre des bots) et surtout le mode coopération du titre original. Néanmoins, le jeu est beaucoup mieux fini que son ainé, dont le lancement était infesté de bogues en tout genre.

Une réalisation qui n'évolue pas.

Plutôt minutieux dans son approche, Rising Storm 2 : Vietnam propose des graphismes constituant une reconstitution fidèle des environnements du Vietnam, mais aussi un visuel clairement daté, le moteur n'ayant pas du tout évolué depuis le précédent. Qu'importe, le level design assure le spectacle et vous y retrouverez la jungle, bien sûr, mais également des scènes de combats urbaines, à flanc de colline, dans des bases de soutien, des rizières, des plantations et bien d'autres lieux authentiques. La gestion des dégâts demeure réaliste et le jeu fait preuve d'une fluidité plutôt convaincante, hormis quelques plantages et autres ralentissements de temps en temps. Si la jouabilité demeure assez simple à mémoriser, elle s'avère aussi très complète. Le personnage peut en effet réaliser beaucoup de mouvements, et il faudra se servir d'une vingtaine de touches durant la partie ! Notons que l'action est d'ailleurs un peu plus dynamique dans cette suite, sentiment renforcé par les nouvelles armes (la technologie étant forcément plus moderne) et l'utilisation d'hélicoptères (l'hélicoptère de transport UH-1H Huey, l'hélicoptère de reconnaissance OH-6 Loach et le puissant hélicoptère d'attaque AH-1G Cobra) si vous incarnez un soldat américain.

Côté son, le doublage se révèle assez crédible, et les musiques fidèles à l'action. A noter qu'il est possible de jouer avec les voix américaines ou vietnamiennes (le sous-titrage français est bien sur proposé). Concernant les modes de jeu, on retrouve de classiques options multijoueurs (jusqu'à soixante-quatre), notamment le fameux mode Territoires de Red Orchestra, le nouveau mode Suprématie, pour des combats à grande échelle permettant l'emprunt d'hélicoptères et de tunnels, ainsi que le tout nouveau mode Escarmouche et ses plus petites cartes pour des parties à seize joueurs ou moins. Bref, si Rising Storm 2 conserve tout son panache, on pourra regretter son moteur technique totalement dépassé. A noter qu'une sortie physique du jeu a eu lieu dans certains pays européens, mais pas la France.

VERDICT

-

Plus élitiste que nombre de ses congénères actuels, Rising Storm 2 : Vietnam est un FPS militaire très prenant. Disponible pour une vingtaine d'euros, le titre devrait réjouir les amateurs du genre, surtout s'ils ne sont pas rebutés par la réalisation technique d'un autre temps. Le gameplay privilégie clairement le jeu en équipe et la patience, sous peine de ne pas faire de vieux os sur le front.

© 2006-2017 PlayAgain.be - Tous droits réservés