Aliens : Colonial Marines
Plate-forme : PlayStation 3
Date de sortie : 12 Février 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

Attendu depuis des années, Aliens Colonial Marines est enfin disponible. Et c'est le drame ...

Perdu dans l'espace.

Annoncé en 2008, Aliens Colonial Marines a connu une gestation pour le moins difficile avant d'arriver sur consoles et PC. Développé par Gearbox Software, mais en grande partie sous-traité chez TimeGate (Section 8), ce titre prend place immédiatement après les évènements décrits dans le film Aliens le Retour. Le caporal Christopher Winter, membre des Colonial Marines, est chargé de retrouver les membres de l'équipage du U.S.S. Sulaco, portés disparus depuis leur mission sur LV-426. Et pour cause, c'est dans ce lieu reculé, plus précisément au sein de la colonie Hadley's Hope, qu'Ellen Ripley et le caporal Hicks ont du faire face aux monstrueux xénomorphes. Naturellement, votre équipe de Marines est lourdement armée et est prête à en découdre avec les aliens. Quelques cinématiques dicteront la progression, mais il convient de signaler tout d'abord que ces séquences intermédiaires sont terriblement mal réalisées, et qui plus est, en basse définition. Pour ne rien arranger, la synchronisation labiale de la version française du jeu est terriblement éprouvante, et les doublages très caricaturaux. Pour l'immersion, on repassera.

Aliens Colonial Marines a choisi la voie du jeu de tir à la première personne, de quoi à priori nous plonger dans l'univers lugubre de la série. Outre des aliens, la menace viendra également des mercenaires de la Wayland Corporation. L'action prenant essentiellement place dans l'obscurité, il est souvent difficile de distinguer les ennemis. Néanmoins, les sensations de peur sont très peu présentes, il est vrai que votre armement à plus que du répondant. La campagne solo se déroule à vive allure, bien que l'intelligence artificielle soit davantage qu'un fardeau (il n'est pas rare de voir un des vos équipiers tirer à travers le mur ou tourner en rond dans les couloirs). Quelquefois, il faudra cependant pirater des terminaux, ce qui prend plus ou moins de temps selon le degré de réactivité de vos hommes. On retrouve également des passages d'infiltration, dont un niveau où vous serez totalement désarmé et devrez faire face à des Xénomorphes qui ne réagissent qu'aux bruits. Si l'intensité sonore est trop importante, vous les verrez même exploser. Du déjà vu dans les longs métrages ...

Une réalisation poussive.

Sur le plan graphique, Aliens Colonial Marines n'est clairement pas à la hauteur des attentes. Le titre accuse même des années de retard au niveau visuel, avec des effets de lumières totalement ratés, de l'aliasing extrêmement présent, des textures peu variés et en basse définition de surcroit, ainsi que des modélisations 3D taillés à la hache.  Ajoutons à cela une animation qui n'est pas des plus fluides, et une kyrielle de bogues de collision, et le travail technique fait peine à voir. Pire, la démo technique présentée l'an dernier par Gearbox est à mille lieux du résultat final. Qu'a t-il bien pu se passer entre temps ? Un développement chaotique sans aucun doute.  Bien que la jouabilité soit immédiate et très arcade, les contrôles sont aussi extrêmement génériques. L'architecture des niveaux ne montre aucune inspiration, et l'IA n'est ni plus ni moins un boulet.

Le titre affiche une durée de vie d'environ cinq heures en solo, auquel s'ajoute un mode coopératif (de deux à quatre joueurs), mais aussi des modes multijoueurs impliquant au choix des humains et des xénomorphes en six contre six. On retrouve l'Extermination où les Marines doivent faire exploser une bombe dans les ruches des aliens, l'Evasion (Les Marines doivent faire face à de nombreux ennemis pour gagner la sortie), le Survivant (il faudra résister cinq minutes à des vagues toujours plus imposantes de Xeno), et enfin la Bataille (du combat à mort tout ce qu'il y a de plus classique). Côté son enfin, on retrouve quelques musiques issues des films, et plutôt réussies dans l'ensemble. A contrario, les bruitages sonnent très creux et les doublages en français nous présentent des interventions lénifiantes à souhait.

VERDICT

-

Aliens Colonial Marines est clairement une déception. La réalisation technique accuse des années de retard, les bogues techniques sont beaucoup trop nombreux, et la campagne ne réserve aucun réel moment marquant. Ce FPS est incroyablement générique, sans le contexte Alien, l'univers et l'ambiance qu'il représente, il ne resterait pas grand argument au jeu de Gearbox, pardon de TimeGate.

© 2006-2020 PlayAgain.be - Tous droits réservés