Brazil
Plate-forme : Livres
Date de sortie : 07 Juillet 2016
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Comédie
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Par Paul McAuley.

Pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances dans le 7e art, la collection du BFI (British Film Institute, l'équivalent de la Cinémathèque française) réunit une collection de titres sur les grands classiques du cinéma. Ce troisième volume est consacré à Brazil, une comédie satirique de Terry Gilliam, sortie en 1985. Dans un monde futuriste, Sam Lowry est fonctionnaire au département informatique, efficace mais sans entrain. Pour lui, la vie est fade, ses rêves sont le seul endroit où il est heureux. Il y rencontre une jeune femme qu'il aime. Cet amour vécu dans le sommeil le fait régulièrement arriver en retard à son travail. Tyrannisé par sa mère trop moderne, Sam, ne sait où se réfugier. Un jour, au travail, un cafard provoque un bug dans le système et l'ordinateur se trompe: un mauvais nom (Buttle au lieu de Tuttle) est renseigné aux brigades d'arrestation. Un père de famille innocent est ainsi arrêté. Sam est envoyé pour enquêter sur cette erreur, et rencontre alors la jeune fille de ses rêves. C'est alors que les ennuis s'aggravent ...

Brazil est un film grandiose, un ovni comme on les aime de Terry Gilliam, Satyre de la bureaucratie, refuge onirique dans un monde oppressant, la métaphore y reste toujours éclatante, tout autant que la dérision. Heureusement que la véritable fin fut projetée grâce au vol des pellicules. Sans celle la, ce chef d'œuvre aurait été dénaturé car les distributeurs américains avaient exigé de nombreuses coupes. L'ouvrage signé Paul McAuley retrace la gestation du film sur une centaine de pages, illustrée par des photos, son accueil critique, et explique la toile narrative de l'auteur. Terry Gilliam peut être considérés comme un visionnaire et un metteur en scène remarquable.

VERDICT

-

Avec Brazil, Terry Gilliam crée un univers rétro-futuriste où le seul exutoire du personnage principal (Jonathan Pryce) pour s'échapper de cette société bureaucratique et déshumanisante se trouve dans ses rêves. L'ouvrage de Paul McAuley revient sur la genèse du film et montre comment la satire imaginée dans les années 1980 est encore très pertinente de nos jours.

© 2006-2017 PlayAgain.be - Tous droits réservés