Garçía Lorca, Dalí, Buñuel et les autres... - Le labo artistique de Madrid des années 1920
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


7.5/10

Scénario et dessin :  Susanna Martin Segarra

En 1919, un jeune Andalou quitte sa maison et s'installe à Madrid pour s'entraîner dans la Résidence des étudiants. Là, il a tout appris, et s'est même fait deux grands amis. Ce jeune homme était García Lorca, et ses amis étaient Buñuel et Dalí. Ce merveilleux roman graphique raconte cette incroyable histoire de trois génies vivant ensemble dans un contexte exceptionnel qui changera à jamais leurs jours et l'histoire de ce pays.

Dans Garçía Lorca, Dalí, Buñuel et les autres... - Le labo artistique de Madrid des années 1920 (Residencia de estudiantes en V.O.), l'histoire tourne autour du personnage de Federico García Lorca. Cependant, elle ne se concentre pas seulement sur lui. Comme vous pouvez le voir sur la couverture, d'autres personnages illustres sont également présentés, comme Buñuel, Dalí, Maruja Mallo et Margarita Manso. Ce n'est pas une biographie détaillée, en fait elle est assez superficielle et peu linéaire. De nombreuses anecdotes ou pensées ne sont que commentées et, à de nombreuses occasions, les personnages interagissent même avec le narrateur omniscient. Avec cela, l'ouvrage essaie de se différencier des autres biographies et de se rapprocher du lecteur. Oui, il est différent des autres livres de ce genre, mais en même temps il n'a rien de spécial. En tant que roman graphique, il fait bon usage de la représentation des poèmes et de la présentation des tendances littéraires qui doivent être illustrées, comme le dadaïsme. Comme mentionné plus haut, la bande dessinée est centrée sur  Federico García Lorca (son origine, ses aspirations, sa sexualité, ses intérêts...) cependant, elle ne passe guère longtemps dans sa bibliographie et ne mentionne rien sur sa mort. En fait, ce n'est qu'à la disparition de celui que nous croyions être notre personnage principal que l'intrigue fait un bond en avant et parle de ce qui devrait vraiment être le centre de tout, la résidence étudiante. Il est vrai que les bâtiments (masculins et féminins) sont très importants dans l'histoire mais beaucoup de temps passe sans qu'il y ait d'apparence ou de pertinence du lieu. Le dessin ne nous a pas déplu mais nous n'y avons pas non plus trouvé quelque chose de spécial. À la fin du livre, l'auteure nous laisse une longue liste de livres, de pages web, etc. qu'elle a utilisés pour obtenir les informations qu'elle transmet dans la bande dessinée. Cependant, certains personnages ont des commentaires tellement intimes qu'il est difficile de croire qu'ils sont réels.

VERDICT

-

L'ouvrage nous permet de scruter à travers le prisme de l'auteur ce terreau historique où coïncidaient Juan Ramón Jiménez, Luis Cernuda, Margarita Manso ou Carmen Amaya. Le regard de Susanna Martín s'ouvre sur la personne derrière le génie de Lorca.

© 2006-2020 PlayAgain.be - Tous droits réservés