Honeyland
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 23 Septembre 2020
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Réalisé par Ljubomir Stefanov et Tamara Kotevska.

Les voisins peuvent rendre votre vie assez misérable. Si c'est déjà le cas dans un environnement urbain, où vous avez peut-être déjà la possibilité de "fuir" pour travailler ou pour une autre activité de jour pendant la journée, dans un environnement résidentiel où la ville la plus proche est peut-être à une cinquantaine de kilomètres, c'est désastreux. Et dans le cas du protagoniste de «Honeyland» Hatidze Muratova, c'est même catastrophique. Le documentaire "Honeyland", tourné sur une période de trois ans, raconte l'histoire d'une apicultrice d'une cinquantaine d'années, qui risque sa vie pour cultiver du miel avec beaucoup d'amour et de respect pour les animaux et une passion pour son métier. Elle fait cela d'une manière que même les végétaliens ne peuvent pas la critiquer. Elle ne récolte que la moitié du miel et laisse l'autre moitié pour les abeilles. Elle parvient à joindre les deux bouts avec patience et savoir-faire. Elle vend le miel sur un marché de Skopje, pour lequel elle doit faire quatre heures de route (à pied et en train). En outre, elle s'occupe - en se chamaillant, mais avec humour et chaleur - de sa mère aveugle et alitée. Hatidze vit dans le nord de la Macédoine (ex-Yougoslavie), dans une simple maison de pierre. Elles n'ont pas grand-chose, mais elles en ont assez. Tout est en équilibre.

Les cinéastes Ljubomir Stefanov et Tamara Kotevska montrent des images sans précédent de cette femme volontaire et de son environnement. L'incidence de la lumière, les structures et la belle tête marquée par la vie de cette femme, tout cela est d'une beauté hypnotique et vous pourriez la regarder pendant des heures et vous sentir une personne plus détendue par la suite. Puis l'arrivée d'une famille nombreuse bouleverse sa vie (et cette idée apaisante du film). Le mari, la femme et les sept enfants ont établi un campement près de la maison des Hatidzé. La paix et le calme sont terminés. Les enfants sont bruyants et se disputent souvent entre eux ou avec leurs parents. Hussein, le chef de famille, a du mal à joindre les deux bouts et profite de toutes les occasions pour gagner de l'argent. Chaque année, un enfant, ce sont donc des estomacs affamés qu'il faut nourrir régulièrement. Et ont besoin de vêtements, et veulent aller à l'école. Hatidze fait preuve d'une grande résilience en s'adaptant à la nouvelle situation et elle a un bon feeling avec certains des enfants (on sent presque son chagrin d'être sans enfant). Pourtant, l'équilibre est perturbé. Le besoin de Hussein de gagner de l'argent est trop grand. Ce qu'elle peut faire, je peux le faire, c'est sa pensée sur Hatidze. Il décide donc aussi d'élever des abeilles. Le résultat peut être prédit.

VERDICT

-

La beauté de Honeyland est qu'il ne perd jamais son caractère observateur. Bien sûr, vous pouvez reprocher aux intrus de manquer de respect aux animaux (la façon dont les vaches sont traitées est également déchirante), à la nature et à l'ancienne méthode traditionnelle de culture du miel, mais leur pauvreté est si grande que vous pouvez encore le comprendre. Cependant, la plus grande sympathie va à Hatidze, dont la sagesse et l'expertise ne devraient pas être perdues pour les générations futures. Honeyland" est un documentaire, réalisé à la perfection, sur les voisins, les abeilles et l'enchantement.

© 2006-2020 PlayAgain.be - Tous droits réservés