Samurai 8 - La légende de Hachimaru tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Décembre 2019
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


7.5/10

Scénario : Masashi Kishimoto
Dessin : Akira Okubo

Samurai 8 - La légende de Hachimaru (Samurai 8: Hachimaruden) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu deux tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Il s'agit de la nouvelle série de Masashi Kishimoto, quatre ans après la fin de son légendaire Naruto. Illustré par le mangaka Okubo Akira, qui était aussi l'assistant de Kishimoto, Samurai 8 a commencé sa publication dans le numéro 24 du Weekly Shonen Jump de Shueisha en mai 2019. Kana nous offre un format avec une jaquette identique à la japonaise à l'intérieur de laquelle nous trouvons les chapitres 1 à 6. Le retour de Masashi Kishimoto dans les pages du Weekly Shonen Jump a bouleversé toute la communauté Otaku. Après le phénomène qu'était Naruto, l'attente était importante et c'est d'ailleurs le premier problème de ce manga. L'ombre de Naruto, qui est aujourd'hui un manga classique shonen, est trop importance. C'est un problème auquel doit faire face tout créateur de manga d'action, et dans une telle situation, il est très difficile de satisfaire un public exigeant. Quoiqu'il en soit, Kishimoto a su élaborer dans ce volume les premiers piliers d'un univers très, très complexe et plein de nuances, ainsi que plusieurs personnages importants et leurs relations. Il est vrai que les personnages ont toujours été l'un des points forts de l'auteur, comme le montre la distribution géante et iconique de sa série précédente, mais les changements dans la vie de Kishimoto ont également changé le type de personnages sur lesquels il s'est concentré. Sans aucun doute, en raison de l'expérience de Kishimoto en tant que père, Samurai 8 trouve son noyau émotionnel dans la relation père-fils entre les personnages de Furuta et Hachimaru.

Au début de l'histoire, Hachimaru est handicapé, ce qui signifie que sa santé et ses allergies sont si graves qu'il ne peut pas quitter la maison et reste connecté en permanence à une énorme machine de survie, et passe donc la plupart de ses journées à jouer à des jeux vidéo. La logique enfantine de Hachimaru le pousse à blâmer son père pour sa situation actuelle, ne comprenant pas que Furuta agit uniquement dans l'intérêt de Hachimaru lui-même. Mais ce drame n'est qu'une partie de l'histoire de Hachimaru. À l'extérieur de sa maison, il y a un univers énorme avec d'énormes progrès scientifiques dans lequel il y a des samouraïs, des êtres avec un corps mécanique et une puissance supérieure à celle de tout humain dont le devoir est de protéger la galaxie. Le destin veut qu'un jour comme les autres et pendant que son père essaie d'obtenir de nouvelles pièces pour la machine de soutien de son fils, une sorte de chat parlant ressemblant à Daruma arrive chez lui. La situation ne tarde pas à s'effondrer sur les deux fronts, se terminant par un ronin (un samouraï sans maître) attaquant la maison des Hachimaru et libérant le pouvoir du petit, devenant subitement un samouraï et guérissant ses maux. Avec cette nouvelle condition, Hachimaru possède maintenant une nouvelle liberté en tant qu'être humain et des devoirs en tant que samouraï, ce qui va à l'encontre des souhaits d'un père protecteur. De telles choses indiquent clairement une certaine évolution de la part de Kishimoto en tant que conteur, et le temps a apparemment aussi donné à Kishimoto plus de conscience sociale que dans ses œuvres précédentes. Hachimaru, qui commence l'histoire comme handicapé, ne met pas longtemps à établir le contact et à communiquer avec un hikikomori sans sexe défini appelé Nanashi. C'est à dire que dès le début, nous trouvons deux personnages avec des problèmes qui les empêchent d'interagir normalement avec leur environnement, mais cette fois pas pour des raisons magiques... sinon pour des raisons beaucoup plus plausibles même si elles se situent dans un monde de science fiction.

VERDICT

-

Ne pensez pas que Samurai 8 n'est qu'une leçon morale sur la société, ce premier tome  est plein d'action et de cyber samouraïs avec des designs dont personne ne pouvaient s'attendre. Jetez-y un coup d'œil, ça en vaut la peine même si le classicisme prime dans ce volet.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés