Shenmue III
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 19 Novembre 2019
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


7/10

Dans ce troisième opus de la saga Shenmue, Ryo cherchera à résoudre le mystère qui se cache derrière le Miroir du Phénix.

Un retour inattendu.

Après de nombreuses années d'attente, Shenmue III est enfin disponible sur PlayStation 4. La série Shenmue a été réalisée par Yu Suzuki et la première partie est sortie en 1999 pour la SEGA Dreamcast. La deuxième partie est sortie en 2001 et malgré les critiques positives des médias et des joueurs, les jeux n’ont pas été un succès commercial. Après cela, la saga est restée silencieuse pendant des années, mais grâce à une campagne de crowdfunding parmi les fans, le développeur Ys Net (Suzuki) a finalement terminé la troisième partie. Shenmue premier du nom raconte l'histoire de Ryo Hazuki, témoin du meurtre de son père. Le meurtrier, Lan Di, a contraint son père à révéler l'emplacement du Miroir du Dragon, sinon il aurait tué Ryo. Ryo veut venger son père et part enquêter au Japon et en Chine dans les années 1980. Cela le conduit au port de Yosuka où il découvre qu'il existe un autre miroir. Il trouve le Miroir du Phénix caché dans le dojo de son père et se rend à Hong Kong pour trouver Lan Di. Après plusieurs pérégrinations, il est conseillé de se rendre au village de Bailu à Guilin, car Lan Di se dirige également dans cette direction. Et ainsi vous vous retrouvez à Bailu où commence la troisième partie. Heureusement, une vidéo récapitulative est disponible pour ceux qui ont manqué les deux premières parties où vous verrez un bref résumé.

Vous continuez l'aventure de Ryo dans le village de Bailu où vous poursuivez la recherche avec Ling Shenhua dans la grotte avec le dragon sculpté et le phénix. Ce sont les grandes versions des deux miroirs que vous avez rencontrées dans les jeux précédents. Le père de Ling Shenhua est un sculpteur et sa famille est responsable des statues. Malheureusement, il a disparu après l'attaque du village par des hommes de Lan Di. En compagnie de Ling Shenhua, vous allez enquêtez pour retrouver son père et en apprendre davantage sur les images sculptées, leur signification et, enfin, l'emplacement de Lan Di. Ce qui est frappant, c'est que la bande-son est très atmosphérique et nous avons l'impression de jouer dans un film japonais / chinois. En revanche, les graphismes sont un point délicat, car parfois les visages des différents PNJ sont très clairs et nets, mais le fond est quelque peu flou. Et lorsque vous explorez le monde et regardez autour de vous, il fait parfois un peu sombre, mais parfois, il fait de nouveau beau. Le rendu est donc convenable, mais cela aurait pu être un peu plus net et brillant, heureusement que l'Unreal Engine 4 s'avère flexible.

Un titre clairement à l'ancienne.

Shenmue se déroule dans un monde 3D ouvert avec des événements rapides et des batailles dans le style de Virtua Fighter. À l'époque, il était spécial de pouvoir explorer autant d'endroits dans un jeu et de faire tant de choses différentes. De cette façon, vous découvrez un monde très détaillé avec des effets météorologiques, variant entre le jour et la nuit, et avec des PNJ ayant une routine quotidienne. Aujourd'hui, c'est moins spectaculaire, mais Shenmue était une sorte de précurseur des séries Grand Theft Auto et Yakuza en termes de monde ouvert et d'interactions. Dans ce jeu, les éléments des RPG, des simulateurs de vie et des jeux de combat se rejoignent. La popularité des événements rapides (QTE) que vous voyez dans God of War, Tomb Raider, etc. est également en partie attribuée à ce jeu. Dans le village, Ryo peut parler à tout le monde pour obtenir plus d'informations et trouver son chemin. Ryo parle de façon assez statique et certains personnages ont eu des leçons à l'école "good cop, bad cop", mais c'était également le cas dans les parties précédentes, ce qui rend parfois la discussion involontairement amusante. Certaines personnes savent de quoi vous parlez et peuvent offrir plus d'informations, mais beaucoup n'ont en réalité rien d'utile à ajouter. Vous devez également étudier différents lieux et objets pour mener vos recherches dans la bonne direction.

Trouver des indices est assez lent, car il faut parfois chercher des personnes ou faire une petite tâche pour avancer. Ce qui arrive aussi assez souvent, c’est que quelqu'un veuille s'entraîner ou se battre avec vous avant de vouloir vous donner plus d’informations. Il existe également de nombreuses distractions amusantes telles que des distributeurs automatiques avec des objets de collection amusants, des arcades avec des mini-jeux, des jeux de hasards et il y a plusieurs emplois disponibles pour payer votre dépendance à l'arcade. Et ce n’est pas seulement amusant à faire; dans certains cas, cela a aussi un but, parce que les objets de collection collectés (jouets à capsule) peuvent être vendus contre de l'argent ou échangés contre de nouvelles techniques de combat chez le prêteur sur gages. L'inconvénient, c'est qu'à cause de toutes les distractions et quêtes secondaires, l'aventure ne progresse pas très rapidement. Il faut d'ailleurs noter que Shenmue III ne signe pas la fin des aventures de Ryo, Yu Suzuki pense déjà faire un quatrième opus, espérons qu'il ne faille pas attendre encore dix huit ans.

Shenmue n'a pas changé.

En tant que fils d'un maître d'arts martiaux et pratiquant ces techniques, le combat est quelque chose que vous faites régulièrement. Ryo est en formations et vous voulez voir ça dans les combats. Les affrontements rappellent un peu Virtua Fighter et il faut du temps pour s'y habituer. Heureusement, vous pouvez pratiquer certaines techniques dans le dojo (au moyen d'épreuves rapides) pour augmenter votre endurance et vos compétences en kung fu. Cela augmente également votre puissance, ce qui vous permet de vous battre plus longtemps et d'encaisser plus de coups. Vous remarquerez une différence entre un Ryo non entraîné et un Ryo entraîné, surtout lorsque vous essayez de battre à nouveau un adversaire après un certain temps d'entraînement. Vous pouvez aussi vous entraîner avec un adversaire de votre niveau dans le dojo ou vous battre pour élever votre niveau. Si vous utilisez de nouvelles techniques de combat pendant les combats, cela augmentera vos compétences en attaque et en kung-fu. Bien sûr, il y a aussi des maîtres en arts martiaux qui peuvent vous enseigner de nouvelles techniques. Votre hp est aussi votre endurance et quand elle s'épuise, vous n'êtes plus efficace. Si vous recevez un bon coup, vous serez assommé. Vous pouvez restaurer votre endurance en dormant (mais seulement le soir) ou en mangeant de la nourriture que vous pouvez acheter dans de petits échoppes (mais pas pendant les combats). 

D'un côté, c'est parfois ennuyeux d'avoir peu d'explications, mais d'un autre côté, cela donne l'impression d'être dans une production vieille école et de devoir découvrir beaucoup de choses soi-même. Il suffit de prendre son temps et de ne pas vouloir aller trop vite, parce qu'alors on devient frustré. Bien sûr, vous voulez trouver l'assassin du père de Ryo, mais il ne sert à rien de forcer et cette salle d'arcade reste tentante. Il faut donc d'abord travailler pour pouvoir jouer et ensuite continuer ses recherches. Heureusement, avec le triangle (aide), vous pouvez obtenir des informations sur ce qu'il faut faire ou comment le faire avec chaque activité. Ceci peut être considéré comme un tutoriel, mais un tutoriel où vous devez largement tout inventer vous-même. Le jeu n'a pas de points de repère qui vous indiquent où aller. Il faut un certain temps pour s'y habituer, mais cela donne aussi un sentiment de liberté de vivre et d'explorer le monde. Avec le carré, vous ouvrez votre carnet (en papier) et ici tout votre progression est enregistrée. Ainsi, vous pouvez toujours retrouver les informations, l'emplacement ou les personnes que vous avez découvertes. Il y a aussi une sorte de voyage rapide disponible, mais vous ne pouvez l'activer qu'à des moments appropriés. Peut-être que c'était aussi un choix conscient du développeur. Vous restez davantage dans le monde de Shenmue si vous ne sautez pas de l'un à l'autre et n'interagissez pas davantage avec les gens et les environnements. Et malgré la violence nécessaire, c'est un monde où il fait bon vivre.

VERDICT

-

Shenmue III est un jeu amusant à jouer. Parfois, c'est un peu démodé, mais en général, c'est un jeu à l'ancienne, sans tous les extras des productions d'aujourd'hui. Il y a beaucoup d'amour dans cette suite, car  malgré les petits inconvénients, nous revenions sans cesse dans l'aventure pour trouver de nouveaux indices, collecter de nouvelles choses ou jouer à des  mini-jeux. Shenmue III est un peu comme un bon livre épais qui nécessite beaucoup de temps pour la lecture. C'est trop pour une fois, mais vous pouvez toujours reprendre ce livre pour continuer l'histoire. Cela vaut aussi pour Shenmue III, c'est une histoire de revanche épique dans la tradition du cinéma japonais et chinois. Cela signifie que le jeu n'est certainement pas pour tout le monde, mais pour les gens qui aiment une histoire intéressante, un bon gameplay old school ou les jeux SEGA, cela en vaut vraiment la peine.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés