Les Fondus de Moto tome 11
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 24 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Christophe Cazenove et Hervé Richez  
Dessin : Bloz
Couleurs : Pierre Schelle

En Ducat', Yam', BSA, Harley ou Suzuk', les Fondus de moto sont de vrais fous du volant. La plupart d'entre eux - sans permis - ont plus qu'une conduite à risque, et le local de l'association est une plaisanterie à elle toute seule. Mais qu'importe les règles, l'important c'est d'être sur sa moto, et de tracer sa route sans réellement se soucier de sa destination. Évidemment, il n'est pas certain d'arriver en un seul morceau, mais le seul leitmotiv c'est la sensation de liberté. Mieux vaut ne pas les accompagner ceci dit, surtout si notre vaillant motard est victime d'un lumbago ! Il faut dire que leurs parcours sont souvent jonchés de virages et de courbes terriblement délicates à négocier pour des simples amateurs de moto, faisant passer le moindre MotoGP pour une simple compétition d'amateurs. Alors avec des fous pareils, il n'est pas évident que le résultat soit à la hauteur.

Dans ce tome onze de la série, la fine équipe décide de créer un atelier participatif. Ce garage solidaire est une structure qui permet d'intervenir soi-même sur son véhicule ou de faire appel à un spécialiste pour une intervention à moindre coût (les pièces à changer pourront par exemple être récupérées à la casse). Un lieu bien sur ouvert aussi bien aux mécano expérimentés qu'aux débutants qui désirent s'initier à la réparation en bénéficiant des conseils d'un spécialiste. Mais avant toute chose, il va falloir trouver le local idéal et les problèmes vont se multiplier pour les motards. Par la suite, l'un des membres va découvrir une Terrot RSS enfouie dans son jardin, une moto française datant de 1939. Cette découverte va éveiller l'intérêt du groupe pour les bécanes d'antan (Peugeot, Benelli, Motobécane, Gillera, etc). L'occasion de découvrir également un pan du passé des deux roues, avant que l'électronique n'entre en jeu. En tout cas, le récit demeure toujours très amusant, et le trait graphique plein d'humour cela va de soi. Les gags savent se renouveler avec les années sans qu'aucune lassitude ne vienne s'installer.

VERDICT

-

Une bande dessinée parodique sur l'univers de la moto assez amusante et sans prise de tête. Nous retrouvons cette fois un fil rouge tout au long de l'album et des personnages gentillement barrés.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés