Renjoh Desperado tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario et dessin : Ahndongshik

Renjoh Desperado (Renjou Desperado) est une série en six tomes initialement parue au Japon aux éditions Shogakukan. Monko est une rônin surpuissante équipée d'un bras bio-mécanique ainsi que d'un chapeau et d'un manteau pare-balles. Ce corbeau solitaire, âme errante ou voyageuse magnifique, arpente les routes habitées par des bandits assoiffés de sang et de jolis jeunes étrangers, dont certains ne font qu'un. Au cœur de cet arrière-pays sauvage où surgissent des créatures dangereuses, Monko suit le chemin qu'elle a emprunté. Malgré son dévouement à la voie de l'épée, ce n'est pas la destinée des guerriers qu'elle a choisi de poursuivre. Malgré son intelligence, elle ne cherche pas non plus la Sagesse. En effet, sa quête est de trouver le mari parfait. Son chemin est la voie de l'amour. Elle décide alors de sillonner les plaines désertiques du Japon d'Edo dans le but d'atteindre son objectif. Cependant, à plusieurs reprises, son côté fleur bleue lui jouera des tours et les "loosers" vont s'enchaîner ...

Dans ce cinquième tome, Monko est toujours recherchée par les forces d'élite du Shogunat. Accompagnée de son blaireau Pokamatsu, la jeune femme s'apprête pourtant à connaître une parenthèse assez réconfortante lors d'un tournoi de sumo, surtout lorsque l'un des lutteurs est tout à fait à son goût. En parallèle, la chasseuse de primes Oryô Dixie la musclée (voir tome 1) marque son retour et traque des bandits sans véritable épaisseur, mais il faut bien travailler pour gagner sa vie. Hasard ou coïncidence, Oryô croise à nouveau la route de Monko et grâce à l'aide de Pokamatsu, elle sauvera Monko des griffes du sumotori qui n'hésite pas à amuser de sa stature pour séduire et droguer ses victimes. Toutefois, Monko refuse de prendre sous son aile l'ancienne cowgirl. S'ensuit un chapitre beaucoup plus calme et fortement axé sur le fan service (mais avec humour). Oryô semble déconcertée face à Monko, à tel point que les deux protagonistes semblent "échanger" leur personnalité au fil des pages (l'une devient plus dure, l'autre beaucoup plus souple). Enfin, Monko repart de plus bel à la recherche d'un célibataire, la breteuse croisera dans les pages un routard infidèle ou encore un policier incorruptible. Cependant, cette fois, elle a de la concurrence et ce sont deux visions de l'amour qui vont s'affronter. D'un côté une approche très fleur bleue et romantique, de l'autre une préférence pour profiter de l'instant présent quitte à multiplier les rencontres sans lendemain.  Le dessin est quant à lui toujours aussi soutenu, avec un sens aiguisé de la mise en scène, une galerie de personnages assurément excentriques, et une ambiance far west très atypique, fusion du Japon de l'Ere Edo et l'Amérique des Western. Il en ressort de drôles de paysages et beaucoup d'interrogations sur la temporalité des lieux (serions nous dans un futur post-apocalyptique, où les survivants auraient décidé de rebâtir la société sous le modèle de l'Ère Edo ?). Quoiqu'il en soit, il reste encore beaucoup de sujets à solutionner pour Monko dans l'ultime à venir de la série, notamment ses origines avec l'Origami, sa quête d'un époux (ou du moins du grand amour) et sa lutte face aux Huit maréchaux.

VERDICT

-

Un cinquième tome de Renjoh Desperado où Monko fera de nouvelles rencontres sentimentales (mais toujours pas la bonne) avant un étonnant retour d'Oryô Dixie qui a bien changé depuis le premier volume. La fusion entre deux époques (Edo et Far West) et deux environnements (Japon et États-Unis) crée un univers pour le moins singulier et riche en nuances. De quoi livrer un shonen rythmé et palpitant. Il reste encore beaucoup de choses à faire pour Monko, mais le prochain opus conclura déjà la saga !

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés