Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 25 Mars 2019
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Réalisé par David Yates.

1927. Cela fait six mois que le diabolique mage Gellert Grindelwald, l'ancien meilleur ami de Dumbledore, a été arrêté. Il doit maintenant se rendre en Europe pour payer ses atrocités. Cependant, il s'échappe pendant un transfert de prisonnier. Ce n'est pas vraiment une surprise, étant donné que ses compétences de sorcier peuvent se comparer à celles de ceux qu'on appelle déjà le plus grand sorcier qui ait vécu, Dumbledore. Après ses aventures aux États-Unis, Norbert Dragonneau fait tout ce qui est en son pouvoir pour se soustraire à l'interdiction de voyager à l'étranger, mais il ne peut faire grand chose avec la solution proposée par le Ministère de la magie. Peu de temps après, Norbert reçoit une visite inattendue venant de l'Amérique : Queenie Goldstein et Jacob Kowalski viennent partager une bonne nouvelle, mais la joie d'être ensemble ne dure pas longtemps. Albus Dumbledore a un travail pour son ancien élève que ne peut pas ignorer Norbert. Ou a-t-il une autre raison plus romantique de se rendre à Paris ?

Les événements de ce deuxième long métrage se succèdent à un rythme rapide, mais comme c'est souvent le cas lors d'une suite dans ce type de films, le scénario est plus facile à suivre que dans la première partie. De nombreux personnages n'ont plus besoin d'être introduits, même si l'accent est moins mis sur les quatre personnages principaux de la première partie - Norbert, Tina, Queenie et Jacob - que les fans auraient pu l'espérer. En revanche, la part la plus importante de l'histoire de Leta Lestrange, de Croyance Bellebosse, d'Albus Dumbledore et de Gellert Grindelwald s'est bien déroulée. Jude Law est un ajout fantastique à la série. Le seul inconvénient est que nous la voyons trop peu à l'écran. Avec des allusions subtiles à ses collègues qui ont joué à l'ancienne version de Dumbledore, il vole toutes les scènes dans lesquelles il se trouve. Quiconque interroge Johnny Depp et ses manières d'acteur bien connues sera surpris de son jeu modeste dans "Fantastic Beasts 2". Grindelwald est un personnage sombre, ce qui entraîne automatiquement une atmosphère beaucoup plus obscure que la première partie. Tout comme Voldemort, Grindelwald possède des qualités de leadership qu'il commence à exploiter dans cette seconde partie, par le biais d'un groupe d'adeptes fidèles. Le message qu'il véhicule est mieux compris que l'objectif auto-centré de Voldemort de devenir immortel. De plus, sa prédiction sur l'avenir du monde provoque la chair de poule. Les références aux livres de Harry Potter ne peuvent pas être comptées sur une seule main, de sorte que beaucoup de ce film ressemble à un tournant pour les fans. Il n'y a rien de mal à cela. En outre, "Les crimes de Grindelwald" est un joyau visuel. Les animaux mythiques ont fière allure, les batailles sont dépeintes à couper le souffle. Autre grand compliment pour les designers, Paris dans les années 1920 est très belle et convaincante et le refuge pour animaux de Norbert ressemblant à MC Escher s'avère très bien rendue. Il y a tellement de choses à voir dans chaque extrait qu'un visionnage répété n'est définitivement pas une punition.

VERDICT

-

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald est un film à ne pas manquer par les fans du monde sorcier. Cette fois-ci, nous avons droit à un lien plus consistant avec la série Harry Potter car Poudlard et Dumbledore sont dans toutes les conversations. Nous sommes totalement absorbés par cet univers magique foisonnant et par  une histoire complexifiée qui rend l’ensemble beaucoup plus adulte. Avec un cliffhanger haletant, le désir de voir émerger une troisième partie est plus grand que le contenu du porte-documents emblématique de Norbert.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés