Ken-Ichi : Saison 2 tome 24
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Décembre 2018
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario et dessin : Shun Matsuena

Ken-Ichi (Shijou Saikyou no Deshi Kenichi) est une série initialement publiée aux éditions Shogakukan et qui a connu un total de soixante-et-un tomes. A l'issue de la première saison, Ken-Ichi a enfin découvert les véritables desseins dissimulés derrière le DDD. La saison 2 se déroule quelques mois plus tard : Ken-Ichi a repris les cours au lycée, et semble mener une vie à peu près normale. Mais cela ne dure qu'un temps : Des membres de Yami ont décidé de s'inscrire dans son lycée comme étudiants étrangers ! Quant aux Maîtres de Ryôzampaku, ils doivent à présent arrêter la section armée des Ténèbres qui dérobent les sabres célèbres un peu partout dans le pays. Ken-Ichi est une fois de plus envoyé au front, les affrontements n'en finiront-ils donc jamais ? Quoiqu'il en soit, l'adolescent va pouvoir mettre en pratique les nouvelles techniques qu'il a appris lors de son dernier entraînement. Il faudra bien cela pour repousser les forces de Yami, même si ce n'est que temporaire ! Le dojo Ryôzampaku ne reste pas inactif pour autant, et élabore un plan de marche pour contrer l'avancée de leur adversaire ...

Ce volume correspond donc aux tomes 61 et Plus de l'édition originale japonaise. Les disciples de Ryôzampaku doivent désarmer des missiles nucléaires, les Ténèbres souhaitant déclencher un Armageddon. Un de ces missiles s'apprête à être lancée sur le Japon et personne ne semble en mesure de l'arrêter. Ce volume ne manque pas d'action et poursuit l'immense battle royale face à tous les maîtres de l'ombre. Nous passerons fréquemment d'un personnage à l'autre, l'occasion de revoir les figures de proue de la saga (et en même temps tout démolir) avant de se diriger vers un Happy End digne des films d'action américains. Le volume Plus comporte quant à lui trois mini-récits centrés sur Ken-Ichi, des histoires sympathiques à défaut d'étoffer l'œuvre. Le dessin est quant à lui toujours aussi efficace, malgré des séquences de combat surréalistes, et l'intrigue est ponctuée de quelques rebondissements sympathiques. On notera encore beaucoup de fan service, avec des pleins appuyés sur la poitrine (et la culotte) des combattantes. A noter que l'auteur a débuté une nouvelle série au Japon, Kimi wa 008, au scénario assez proche : Akashi Eito a échoué lamentablement à tous les examens d'admission au lycée, mais d'une manière ou d'une autre, il reçoit une lettre d'acceptation d'une école à laquelle il ne se souvient pas d'avoir postulé. Il s'inscrit néanmoins avec joie, s'attendant à vivre la vie scolaire idéale, mais ses aspirations sont rapidement anéanties lorsqu'il découvre que cette mystérieuse école est un institut de formation pour agents secrets.

VERDICT

-

Suite et fin de la série Ken-Ichi dans un volume bourré d'humour et d'action. La trame évolue sur différents plans avec de très nombreux personnages et l'auteur nous en met ainsi plein la vue avec de multiples techniques de combat illustrées. Un épilogue très rythmé donc, soutenu par des histoires bonus sympathiques.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés