Red Eyes Sword Zero : Akame ga Kill ! tome 7
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Juin 2018
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Takahiro   
Manga : Kei Toru

Red Eyes Sword : Akame ga Kill ! Zero (Akame ga Kiru ! Zero au Japon) est un shonen toujours en cours de parution et qui a connu huit tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Comme son nom le suggère, ce spin off se déroule quelques années avant les événements décrits dans la série Red Eyes Sword, également publiée en France aux éditions Kurokawa. L'action est centrée sur le personnage d'Akame, une petite fille achetée par l'Empire et ayant subi un terrible lavage de cerveau. Formée pour devenir une tueuse, Akame pensait tuer pour rendre les gens heureux. Il n'en sera rien. L'histoire effectue plusieurs ellipses temporels, un chapitre prenant place dans le passé, un autre dans le présent, etc, ce qui demande de bien connaître la série mère avant de se lancer dans cette lecture. Dans cet arc, Akame et ses compagnons de route décident d'assécher les sources de revenus des rebelles (à savoir le trafic de sel et de thé) en se rendant à la cité des eaux de Suin où ils intègrent une célèbre maison de commerce.

Ce septième volume reprend l'affrontement contre les puissantes Olberg, la compagnie d'assassins dirigée par Merald. La confrontation remplit toutes ses promesses avec comme point culminant la confrontation entre Akame et Mérald, une célèbre tueuse engagée par les rebelles. L'ennemie montre un niveau d'attaque conséquent mais Akame finit par prendre l'ascendant pour de bon. Toutefois, Merald veut passer la nuit avec Akame pour l'initier au plaisir charnel des relations lesbiennes. Comme à l'accoutumée, le récit s'avère assez sanguinolent, fait inhabituel pour un manga classé shonen d'action, et les rebondissements seront nombreux. Sur le plan des dessins, le rendu est globalement efficace, avec un grand dynamisme des scènes, mais quelques approximations demeurent parfois au niveau des personnages. Il faut d'ailleurs noter qu'il ne s'agit pas du même dessinateur que dans la série principale, même si le trait demeure très proche. On signalera toutefois un peu plus de fan service qu'auparavant, surtout que Merald a un don pour séduire les femmes.

VERDICT

-

Red Eyes Sword Zero est un shonen qui nous permet de replonger dans la jeunesse du personnage d'Akame. Des débuts intéressants, portés par un dessin très classieux. La violence est assez présente, et ne conviendra pas à tous les publics, mais l'intrigue ne manque pas d'attrait et change quelque peu des productions stéréotypées actuelles.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés