Shi tome 3 : Blackmail
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 26 Octobre 2018
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Zidrou 
Dessin : José Homs

2013. La cour d'appel de Londres vient de rejeter une plainte qui accusait Lionel Barrington, président d'une société d'armement, d'être responsable de la mort d'un enfant de sept ans, victime d'une mine antipersonnelle dite intelligente, fabriquée par la société que dirige Sir Barrington. Alors qu'il célébrait ce succès, Barrington était loin d'imaginer que son propre jardin était truffé de ces mines et qu'elles vont provoquer un nouveau drame. Les responsables de cet attentat est une organisation criminelle exclusivement féminine, symbolisée par l'idéogramme Shi (La Mort en japonais). Le récit fait alors un brutal retour là où tout a commencé, en mai 1851, date de la première exposition universelle. L'Empire britannique entend profiter de cet événement pour prouver sa supériorité industrielle, militaire et économique. Une jeune fille de bonne famille décide de s'intéresser au sort d'une japonaise dont le bébé est mort et qui a été enfermée dans un asile. Elle est loin de se douter que son acte va avoir de graves répercussions sur l'avenir ...

Troisième volume d'une série (qui en comportera quatre dans son premier cycle), Shi affiche un suspense haletant qui ne sera pas résolu dans ce tome. Deux jeunes femmes, que tout oppose apparemment, vont se battre contre un complot infernal. Nous sommes à présent en janvier 1852, des photos compromettantes prises dans la maison close menacent l'aristocratie locale. Si elles tombaient en de mauvaises mains ou étaient publiées dans la presse, le scandale serait retentissant. Les possesseurs des fameux clichés préfèrent faire chanter les principaux concernés, même si l'argent n'est pas la seule de leurs motivations. Pendant ce temps, nous avions laissé les deux héroïnes en mauvaise posture : Jay a du subir un mariage forcé avec le pervers révérend Green, alors que Kita a été obligée de se prostituer dans un sombre bordel. Mais les deux héroïnes n'entendent pas se laisser faire et leur entourage va le payer au prix fort. Le rapprochement entre ses deux protagonistes semble être à la genèse du groupe Shi, qui entend lutter contre la société inégalitaire. On pensait que Jennifer avait péri dans l'incendie qu'elle avait elle-même provoquée, ce n'est pas le cas, Jay et Kita vont pouvoir exercer leur vengeance. Ce troisième volet révèle les origines de la naissance de Jennifer Winterfield et le grand amour de sa vie. La jeune femme va se faire tatouer le démon manquant de la trinité afin d'exploiter ses pouvoirs. En parallèle, une sinistre confrérie secrète entend toujours redonner les États-Unis à l'Angleterre, tandis que ce troisième volume ne comporte cette fois aucun passage à l'époque contemporaine. Le scénario de Zidrou nous promet beaucoup d'action, des séquences surprenantes, un brin d'humour (notamment avec les enfants des rues qui évoquent l'œuvre de Dickens) et une aventure riche en suspense. Le dessin de Homs est quant à lui magnifique, avec un trait réaliste expressif, et des personnages féminins très sensuels (mais jamais vulgaire), l'épilogue étant d'ailleurs particulièrement marquant.

VERDICT

-

Shi est une série policière et d'aventure de qualité. Le scénario s'avère très dense dans ce volume évoluant entièrement en 1852, mais la qualité d'écriture de Zidrou est indéniable, tout comme le dessin de Homs tout simplement merveilleux. Le rythme ne faiblit pas, mais l'ambiance devient de plus en plus sombre au fil des tomes.

© 2006-2018 PlayAgain.be - Tous droits réservés