Pokémon Let's Go Pikachu
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 16 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Redaction


8/10

Pokémon Let's Go vous permet de découvrir un grand RPG Pokémon classique de la série sous un nouveau jour sur Nintendo Switch.

Retour aux sources.

Pokémon : Let's Go, Pikachu et Pokémon : Let's Go, Évoli vous permettent de redécouvrir le premier épisode de la série, paru sur GameBoy, sous une toute nouvelle forme. Le jeu se base précisément sur Pokémon Jaune (1998) et le premier RPG de la franchise à être jouable sur un téléviseur HD, est aussi brillant, coloré et convivial que vous l’imaginiez. Presque tout a été remodelé comme il se doit - du mont Moon à Pallet Town en passant par la forêt de Viridian. Le monde n'aurait aucun sens sans les Pokémon qui l'habitent, et «Let's Go» voit le retour des 150 originaux (avec Mew un bonus pour ceux qui achètent l'accessoire optionnel Pokeball Plus). Les sprites noirs et blancs originaux ont laissé place à des modélisations 3D montrant un sens de l'échelle et une personnalité des Pokémons qui n'était tout simplement pas possible d'exprimer auparavant. La même bande son est ici aussi, bien que modernisée et reproduite fidèlement - même jusqu’à l’ennui de l’entendre ad nauseam pendant une longue session. Au cours des vingt années qui ont suivi la sortie initiale de Pokémon Jaune, la série a prospéré et a touché de nouvelles plates-formes, notamment avec Pokémon Go, qui est devenu un phénomène sur smartphones. Cette influence se fait sentir tout au long de «Let's Go», plus particulièrement dans la manière dont les Pokémon sont désormais capturés. En utilisant les commandes de mouvement avec les contrôleurs Joy-Con (ou en pressant les boutons et en utilisant les mouvements du gyroscope en mode portable), vous ne combattez plus les monstres pour tenter de les attraper, mais lancez la balle et espérez que tout ira pour le mieux.

Bien qu'il y ait quelques points positifs (le jeu progresse à un rythme beaucoup plus rapide sans batailles aléatoires et cela signifie que la malchance d'assommer un Pokémon que vous vouliez attraper est révolu), ce nouveau système sera une pilule difficile à avaler pour les puristes. Les commandes de mouvement sont utilisables mais ne sont pas entièrement fiables, attraper revient souvent à du pur hasard (comme dans Pokémon Go). Heureusement, les combats d’entraîneurs constituent encore une bonne partie de «Let's Go». Vous devrez surveiller les types de Pokémon au sein de votre groupe pour être prêt à tout ce que l’opposition vous lancera, et organiser un groupe pour les défis plus difficiles de la phase finale devrait vous occuper. Les batailles sont maintenant magnifiquement mises en valeur, avec des animations uniques pour votre partenaire Pokémon. En plus d'être adorables, vos Pokémon débutants peuvent être personnalisés avec des tenues dédiées et choyés pour préserver leur moral. Cela peut sembler inutile à ceux qui jouent depuis un moment, mais pour les jeunes joueurs, c'est une excellente occasion de créer des liens avec leur nouvel ami virtuel. En parlant de votre partenaire, Pikachu ou Evoli sont facilement trouvables dans l'aventure, donc si vous envisagez d'acheter une version plutôt qu'une autre, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas jouer avec les deux héros de cet épisode. Cela étant dit, il existe des Pokémon exclusifs à chaque titre, Let's Go Pikachui comporte ainsi en exclusivité Mystherbe, Ortide, Rafflesia, Sabelette, Sablaireau, Caninos, Arcanin, Férosinge, Colossinge, Tadmorv, Grotadmorv et Insécateur. Inutile de dire que vous devrez effectuer des échanges avec les joueurs de Let's Go Pikachu pour les attraper tous.

La touche Pokémon Go.

Alors que l'idée de deux versions est maintenant une tradition, «Let's Go» offre également quelques nouveautés qui lui sont propres. L'une de celles-ci est la possibilité d'échanger des Pokémon dans et en dehors de votre groupe à tout moment - vous n'avez plus besoin de vous connecter à un PC dans un centre Pokémon pour les mélanger. Cela permet beaucoup plus de flexibilité lorsque vous changez de groupe pour une nouvelle bataille, les points d'expérience étant partagés par tous les six membres de votre team. Pour la première fois dans l'histoire de la série, vous pouvez poursuivre l'aventure avec un(e) ami(e) grâce au mode deux joueurs en simultané en utilisant chacun un Joy-Con. Un joueur initie la capture et les batailles, mais avoir quelqu'un sur qui compter pour attraper un Pokémon gênant est amusant si ce n’est pas particulièrement excitant pour le joueur deux. Encore une fois, c'est un pas dans la direction de l'accessibilité qui ouvre la franchise à de nouveaux joueurs.

Bien que les Pokémon ne puissent plus conserver des objets ou se reproduire, l'utilisation de divers types de bonbons pour améliorer les statistiques permet un contrôle plus progressif des attributs de chaque Pokémon. De plus, vous n’avez plus besoin de garder un Pokémon avec vous simplement pour pouvoir utiliser une capacité, ce qui n’est pas une simple nouveauté pour ceux qui sont familiers avec la série principale. De son côté, la Poké Ball Plus est une manette en forme de Poké Ball que vous pouvez utiliser à la place du Joy-Con pour jouer. Tout au long de la partie, elle vibre, s'illumine de différentes couleurs et produit des sons. Enfin, Pokémon Let's Go peut être connecté à Pokémon Go. Grâce à la Poké Ball Plus, vous pouvez aussi transporter l'un de vos Pokémon préférés et vous promener avec lui dans le monde réel. Elle fonctionne également comme le Pokémon Go Plus lorsque vous jouez au jeu éponyme. Bien sur, Pokémon Let's Go offre un moyen de transférer les créatures du joueur de Pokémon Go, mais comme ces petits monstres n'ont pas de niveau sur mobiles, lorsque vous les transférez sur Go Park, ils affichent un niveau 1.

Une réalisation (forcément) en forte progression.

Les villes et les environnements de la région de Kanto ont fière allure, même dans cette vue aérienne inchangée, mais le jeu n'utilise pas vraiment les capacités graphiques de la Nintendo Switch à leur paroxysme. Le style artistique en 3D est agréable, et la modélisation des Pokémon s'avère d'une grande finesse, il est vraiment agréable de voir votre Pokémon vous suivre dans la région et interagir avec les sites et objets se trouvant dans cet espace. Le remake n'est pas tout à fait fidèle à l'original et il y a quelques secrets et références au manga, qui ravira à coup sûr les fans. Vous vous rendrez vite compte, lors de l'aventure, que les animations et les scènes cinématiques font de cette odyssée une expérience plus personnelle entre vous et votre partenaire de choix, mais que la musique et les lieux explorés équilibrent la nostalgie avec le modernisme. Let's Go vous donne envie d'explorer tous les lieux et de rencontrer tous les Pokémon. Switch oblige, il est bien sur possible de jouer en mode nomade, tablette ou dock, ce qui ne bouleverse pas les performances.

Au cours de votre voyage, vous découvrirez que vous pouvez monter certains Pokémon une fois que vous les avez sortis de leur Poké Ball. Cela remplace la nécessité de faire du vélo dans le jeu. Vous pouvez également nourrir et caresser Pikachu ou Evoli pour augmenter son bonheur. Augmenter le bonheur d'un Pokémon lui permet d'exceller dans la bataille en évitant plus facilement les coups et en guérissant lui même de conditions de statut compliqués (tel un empoisonnement). En revanche, lutter contre d'autres entraîneurs a beaucoup moins d'intérêt qu'auparavant compte tenu de la quantité d'expérience que vous gagnez simplement en attrapant un Pokémon. Cependant, une fois l'aventure terminée, 150 maîtres entraîneurs se rendent à Kanto, chacun se spécialisant avec un Pokémon différent. Notez toutefois que pour pouvoir affronter certains champions et accéder à leurs arènes, il vous faudra remplir certaines conditions, c'est à dire avoir un Pokémon d'un type précis dans son équipe ou d'un certain niveau.

VERDICT

-

Pokémon Let's Go est une belle et fidèle ré-interprétation d'un grand classique du jeu vidéo. Le charme et le gameplay de cet épisode attireront à la fois les nouveaux arrivants et les fidèles fans de la saga, ravis de retrouver la région de Kanto. Let's Go signe une évolution très importante depuis les moutures 3DS, le nouveau mécanisme de capture pourrait certes gagner en profondeur, mais ce remake offre une version rafraichissante de la formule avant le retour du Pokémon historique l'an prochain sur Nintendo Switch avec une génération huit très attendue.

© 2006-2018 PlayAgain.be - Tous droits réservés