Warship Jolly Roger tome 4 : Dernières volontés
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Avril 2018
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Sylvain Runberg 
Dessin : Miki Montllo

Dans une fédération stellaire au pouvoir oppressant, quatre prisonniers parviennent à s'évader, notamment le criminel de guerre Jon T. Munro. Ancien général de l'armée, il s'est associé avec une mercenaire militante (Alisa), un contrebandier ultra violent (Kowalski) et un ado mutique (Treize) tout d'abord pour récupérer son vaisseau (le Valkyrie), mais aussi délivrer l'espace du joug du tyran. Rien ne se déroulera comme prévu, et la Confédération a l'idée d'empoisonner le fils de Munro pour mettre la main sur les rebelles. Munro ne parviendra pas à le sauver à temps, et cette nouvelle l'a terrassé. De son côté, Alisa, qui avait été incarcéré par sa propre mère, se retrouve amputée d'une jambe. Quant à Kowalski, il est shooté aux amphétamines pour oublier son triste quotidien. L'équipe décimée, la seule aide pourrait venir des droïdes de forme humanoïdes. Pendant ce temps, en 3852 de l'ère confédérée, sur la planète Enghen, le président Vexton, qui s'est fait entièrement refaire le visage, s'est amouraché de la jeune et jolie actrice Pénélope Torena qu'il compte épouser. Quiconque se dressera contre le pouvoir confédéré risque de le regretter amèrement, et pourtant, Rebecca Veri, l'ancienne assistance de Vexton, a décidé de le défier à la présidence de la Confédération. Les derniers sondages montrent les deux candidats au coude à coude. Quelque part dans l'espace confédéré, Munro s'apprête à accomplir son dernier combat : Dans vingt quatre heures, le Jolly Roger va débarquer en plein mariage présidentiel sur la satellite construit pour l'occasion. Et il risque d'y avoir beaucoup de victimes ...

Cette bande dessinée aux couleurs sombres s'intéresse à un équipage improvisé de pirates stellaires. Il s'agit d'un ouvrage plein de testostérone avec des scènes sanglantes et un langage cru propre aux guerriers qui ne font pas dans la dentelle. Ce quatrième tome marque le baroud d'honneur du Jolly Roger, alors que l'équipage se déchire (Kowalski désapprouve l'opération, alors que Roberto et Djema sont les otages de Mnro). Le scénario de ce space-opera signé Sylvain Runberg réussit à nous intéresser grâce à une construction relativement recherchée. Les personnages participent à l’immersion, aidés par des dessins aux tons ocres, et au trait léger sans être comique de Miki Montllo.

VERDICT

-

Warship Jolly Roger revient dans un tome nerveux, où l'équipage ne sait plus à quel saint se vouer. Doit-il tout accepter pour que Munro puisse accomplir sa vengeance ou au contraire remettre le leader sur le droit chemin avant qu'il ne soit trop tard ? En parallèle, des forces travaillent dans l'ombre et un vent de rébellion semble se préparer sur Enghen. Ce space opéra aura été un régal de bout en bout.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés