Guantanamo Kid : L'histoire vraie de Mohammed El-Gorani
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 16 Mars 2018
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Jérôme Tubiana
Dessin : Alexandre Franc

Mohammed El-Gorani est né en 1987 en Arabie Saoudite. De part ses origines tchadiennes, il n'a pas pu accéder à l'école publique (réservée prioritairement aux Saoudiens) et il est entré à seulement 8 ans dans une école privée réservée aux étrangers avant de devoir abandonner quelques mois plus tard suite à la maladie de son père. Jusqu'à ses 14 ans, il était vendeur de rue à Médine (chapelets, tapis de prière, bouteilles d'eau, etc) mais ce travail à la sauvette était risquée car en cas d'interpellation, la Police peut confisquer non seulement la marchandise, mais également tout l'argent, et jeter en prison les enfants (obligeant le père de famille à signer un papier pour être libéré). Voulant quitter une vie qu'il n'a pas choisi, Mohammed se fait convaincre par un ami d'aller étudier l'anglais et l'informatique au Pakistan. Après de nombreuses démarches, il parvient à un obtenir un passeport, bien qu'il est menti sur son âge. Nous sommes alors en 2001, son intégration se déroule plutôt bien, entre une famille d'accueil sans histoire, le football de rue comme habile passe-temps, et des études qui lui sourient enfin. Sauf que le 11 septembre arrive, et ce musulman qui va tous les vendredis à la mosquée, est arrêté à la sortie de l'édifice religieux par la police pakistanaise qui l'accuse de terrorisme ...

Les services secrets pakistanais lui font passer un interrogatoire musclé et son faux passeport va l'amener à être vendu aux Américains au prétexte qu'il appartiendrait à Al-Qaïda. Mohammed El-Gorani va devenir le plus jeune prisonnier de Guantanamo, la prison "hors-la-loi" des États-Unis, voulue par George W. Bush après les attentats du 11 septembre. Il subira de nombreuses tortures et des interrogatoires incessants pendant six ans. Le scénario signé Jérôme Tubiana (journaliste spécialisé sur l'Afrique) est tiré d'une histoire vraie. L'ouvrage décrit le quotidien infernal du jeune homme dans la plus dangereuse prison américaine, et montre que les États-Unis se sont essuyés sur la Convention de Genève concernant le traitement réservé aux prisonniers de guerre. Le dessin d'Alexandre Franc (entièrement en noir et blanc) affiche un trait simpliste, apportant une touche de douceur dans un monde de brutes. Ce décalage visuel permet de rendre l'immersion à Guantanamo beaucoup moins violente.

VERDICT

-

Guantanamo Kid nous dresse la descente aux enfers d'un jeune homme qui s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Tirée d'une histoire vraie, cette bande dessinée constitue un plaidoyer poignant contre Guantanamo et les horreurs commises par les États-Unis au nom de la guerre contre le terrorisme. Et contrairement aux promesses de Barack Obama, le camp de Guantanamo est toujours en activité de nos jours ...

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés