Eagle, l'aigle à deux têtes tome 2 : Double jeu
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Mars 2018
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


7/10

Scénario : Wallace 
Dessin : Julien Camp

James O'Brady est le fils d'un héros de la Grande Guerre qui a fait fortune dans l'industrie métallurgique au début des années 1920. Son père vient d'être nommé ambassadeur en Allemagne, et par conséquent, toute la famille est amenée à s'installer en Europe. Mais peu à peu, les relations entre le père et le fils vont se brouiller, le premier étant ouvertement pro-nazi. Cette proximité avec le parti politique l'amène à introduire son fils dans les milieux autorisés, et un jour, une bagarre va mal tourner. Une seule solution s'impose à James, intégrer l'Air Force américaine pour combattre en Europe la furie nazie. Un soir d'orage, il va croiser dans le ciel allemand son double germanique, Adler. Leurs destins semblent irrémédiablement liés. Après une passe d'armes dantesque et un terrible crash aérien, James reprend connaissance et est persuadé d'être Hans Raeder.

Ce deuxième album "Eagle, l'aigle à deux têtes" doit être lu parallèlement avec le tome 2 "Adler, l'aigle à deux têtes". Les deux couvertures côte-à-côte forment d'ailleurs un seul ensemble. Le scénario de cette partie nous permet de suivre l'histoire d'Eagle, enfin du moins de son enveloppe physique puisque son esprit semble désormais être possédé par celui de son homologue allemand. Le jeune homme présente un comportement imprévisible et violent, et peine à s'adapter à un monde qui n'est clairement pas le sien. Il décide de se rendre aux États-Unis pour essayer de comprendre ce qui se passe, mais à l'aube de l'année 1943, il se retrouve transféré en Afrique du Nord. Pour ne rien arranger, Eagle va croiser des connaissances d'Adler et se comporter comme s'il était un soldat allemand, tandis que les relations avec son père vont encore se distendre. Le scénario de Wallace réserve son lot d'interrogations, notamment concernant la dimension fantastique du récit, et il est parfois difficile de saisir l'importance des conversations. Le dessin de Julien Camp présente un style réaliste et plutôt détaillé qui n'est pas sans rappeler Romain Hugault (Angel Wings) offrant des séquences aériennes très dynamiques et un rendu global très réussi. Bien sur Eagle et Adler affichent les mêmes codes pour que les deux sagas conservent une unité.

VERDICT

-

Un deuxième tome d'Eagle moins palpitant que son prédécesseur. Nous y suivons un soldat allemand dont l'âme (ou l'esprit ?) a été transférée dans le corps de son rival américain après un terrible crash aérien. Ce changement de camp n'est pas sans susciter d'interrogations : Eagle va t-il devoir continuer à agir comme un nazi ou devra t-il combattre du côte de l'Oncle Sam ? L'intrigue apparaît divertissante, mais les interactions entre les personnages complexifient inutilement la bande dessinée, sans compter que l'on ne saisit pas toujours l'importance de certains conversations. Bien sur, il est conseillé de lire les deux parties en parallèle pour comprendre tous les tenants et aboutissants de la trame.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés