The Grim Reaper and an Argent Cavalier tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Juillet 2017
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario et dessin : Irono

The Grim Reaper and an Argent Cavalier (Shinigami to Gin no Kishi) est une série en six tomes initialement parue au Japon aux éditions Square-Enix. Pour devenir immortel, le Grim Reaper a commencé à dévorer les âmes du peuple. Pour rassembler encore plus d'âmes, il a créé les Larvas, des humains métamorphosés, et les a déchainé sur le monde entier. Deux siècles plus tard, Cyan est un jeune membre des Argent Cavaliers, un ordre de chevaliers sacrés fondé par la sœur du Grim Reaper, Lemuria, qui se consacre à l'éradication des Larvas. Il a perdu ses parents alors qu'il n'était encore qu'un enfant, tués par des Larvas, et ne doit son salut qu'à l'intervention de Reinette, la petite fille spirituelle de Lemuria. Après avoir rencontré Jade, un descendant du Reaper qui est lui-même un Larva, Cyan décide de quitter les chevaliers et de le rejoindre dans sa chasse contre le Grim Reaper, quitte à y laisser son humanité, dans l'espoir de sauver Reinette à qui il a fait une promesse durant son enfance.

Cette introduction de The Grim Reaper and an Argent Cavalier se révèle très prometteuse. Rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir dans cet univers, et l'auteure, dont il s'agit du premier titre à voir le jour en France, multiplie les rebondissements dans ce premier tome. L'action marque rapidement un saut dans le temps, quatre ans dans le futur, où Cyan se prépare pour un combat dont il connaît l'issue à l'avance. Signer un pacte avec le mal est pourtant le seul moyen de mettre une fois pour toute fin au conflit. On retrouve un certain nombre de séquences anodines, qui en réalité en informent beaucoup plus qu'elles ne semblaient le suggérer de prime abord. Quant aux dessins, le rendu s'avère brillant avec des personnages bien campés, des décors soignés et une mise en scène dynamique. Notez que la première édition du manga comporte une jaquette réversible qui n'a pas là que pour faire jolie, elle prend même tout son sens après la fin de ce tome.

VERDICT

-

Un premier tome prometteur et qui réserve de beaux retournements de situations. La série étant courte, l'histoire avance assez vite, et la réalisation graphique apparaît très agréable. Une série dark fantasy qui mérite l'attention.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés