No Guns Life tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 30 Juin 2017
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Par Tasuku Karamusa.

No Guns Life est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu cinq tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Après la grande guerre, de nombreux "Extends" ont vu le jour en ville. Il s'agit de personnes dont le corps a été modifié pour en faire des armes dangereuses. Jûzô Inui est l'un d'entre eux et il n'a aucun souvenir de sa vie et de son apparence physique avant que sa tête ait été transformée en une arme à feu ! Curieusement, le revolver a été designé pour que seulement quelqu'un derrière lui puisse actionner la gâchette. En attendant, Jûzô gagne sa vie en résolvant des affaires impliquant d'autres Extends. Dans sa quête, il est assisté par Marie, une jeune femme intelligente qu'il a pris son aile. Dans le tome 3, Jûzô est engagé pour trouver le coupable de plusieurs meurtres violents. Il découvre qu'il s'agit d'une ancienne connaissance, un héros de guerre, Mega Armed Sai. Sa puissance laisse Jûzô en mauvaise posture, surtout qu'il n'a plus de cigarettes pour canaliser sa force. Le pire risque de se produire, même si Tetsurô fera tout pour lui porter secours. Mais Mega Armed Sai n'est qu'un pantin agité par les puissants qui tirent les ficelles en coulisses !

Jûzô reçoit la visite de Pepper, la jeune fille présente en couverture de ce tome 4, escortée par un Gun Slave Unit nommé Seven qui n'est autre que le portrait craché du héros. Ce duo travaille pour la multinationale Beruhren, mais Pepper est venue voir Jûzô pour des raisons très personnelles. Elle veut en faire sa chose ! Ce dernier a d'autres préoccupations en ce moment, car une sombre histoire d'extend fantôme va le mener sur la piste de documents secrets d'une grande valeur. Pour ne rien arranger, un tueur fait son apparition en ville, et Marie le connaît très bien puisqu'il s'agit de son propre frère. Tetsurô se fait quant à lui très discret dans la deuxième partie de cet opus, et le cliffhanger expliquera très bien pourquoi. No Guns Life est un manga à l'atmosphère plutôt sombre, une sortie de mélange entre le polar noir des années 1940 et le cyberpunk rétrofuturiste. Il est aussi particulièrement question de transhumanisme, avec quelques séquences assez violentes (notamment les passages de transformation d'humains en Extends). La structure narrative est soutenue par un dessin très agréable, saupoudré de détails et un design des personnages très inspirés. Les différents chapitres sont l'occasion de rencontrer des protagonistes particulièrement novateurs, de part leur personnalité et leur pouvoir. L'histoire gagne également en profondeur à mesure que l'intrigue avance.

VERDICT

-

No Guns Life est un manga relativement entraînant. Le mélange des genres fonctionne parfaitement, et l'intrigue s'avère plus profonde qu'on aurait pu l'escompter. Porté par un dessin élégant, cet ouvrage dépoussière le genre avec audace. Ce volume 4 fait progresser l'intrigue sur différents plans, une terrible machination se prépare.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés