Le Spirou de Schwartz & Yann : Le Maître des hosties noires
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Janvier 2017
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Yann
Dessin : Olivier Schwartz
Couleurs : Laurence Croix

Spirou et Fantasio reviennent dans une nouvelle enquête faisant suite à La Femme Léopard (2014). Nous y retrouvions un jeune Spirou, groom du Moustic Hôtel, en 1946 à Bruxelles. Une mystérieuse femme habillée en fourrure de léopard, Aniota, parcourt les toits de la ville à la recherche d'un fétiche volé, poursuivie par des robots-gorilles, tandis que Spirou, assez porté sur la bouteille (suite à un chagrin d'amour), est viré de son travail pour cause de groom obsolète. Après un petit passage dans le Paris de Saint-Germain-des-prés où l'on peut croiser des personnages très inspirés de Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre au Café de Flore (ou presque), Boris Vian et Juliette Gréco au Tabou, l'action évolue vers la piste de nazis chercheurs d'uranium. Bref, ce nouvel épisode se déroule cette fois au Congo, Spirou et Fantasio ayant finalement décidé d'accompagner Aniota au Congo pour rapporter le fétiche à la tribu des femmes-léopards, le fameux Koso (voir tome précédent). Il leur sera difficile de rejoindre l'Urugondolo, province où un certain Joseph Désiré Tschumbu-Lumba, dictateur en herbe, rêve d'atomiser Bruxelles grâce aux travaux de savants très nazis. La zone interdite est déjà envahie de colonnes de char, mais Tschumbu-Lumba recherche l'assistance du Maître des hosties noires et de ses créatures, en conflit également avec les Femmes Léopard. Le Koso pourrait changer le cours des événements. Sur le chemin de la sobriété, Spirou croisera sur sa route Tallula Banket, une reporter du magazine LIFE qui a des problèmes de passeport, un missionnaire liégeois qui parcourt le Congo avec ses films éducatifs mettant en scène Pili-Pili et Mata-Mata (Laurel et Hardy n'ont qu'à bien se tenir), mais également un vieil ennemi, le colonel Von Knochen qui a soif de revanche.

Rappelons que ce volet est un opus de la série "Une aventure de Spirou et Fantasio par ...". Facilement repérable en libraire, la bande dessinée arbore un format différent (beaucoup plus grand), une identité graphique qui tranche avec la série classique, et aussi un prix légèrement plus élevé. Le scénariste Yann nous propose un récit sans jugement sur l’époque colonialiste mais représentatif et fidèle de ce qu’était le Congo Belge à la fin de Seconde Guerre Mondiale. Nous y retrouvons une série de personnages caricaturaux mais savoureux, et l'ambiance rappelle parfois Tintin au Congo justement, mais sans les propos polémiques qui entachaient l'album. L'histoire est passionnante, remplie de nombreuses références historiques, le suspense est bien entretenu et le dessin de Schwartz demeure toujours aussi réussi, avec une avalanche de détails, des décors d'une belle diversité, et un Spirou qui semble aller beaucoup mieux. A noter la sortie de deux éditions spéciales de la bande dessinée, une disponible au tarif régulier à la librairie Brussel et un tirage de luxe limité à 499 exemplaires (149€ l'unité).

VERDICT

-

Une nouvelle aventure concluante de Spirou et Fantasio, bien réalisée et bien construite, et qui prend aussi énormément de libertés par rapport à la saga principale, notamment en terme de narration ou des thématiques abordées, beaucoup plus adultes. Le suspense est bien entretenu et l'épilogue ne manquera pas de piquant.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés