White Night
Plate-forme : Xbox One
Date de sortie : 06 Mars 2015
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Le jeune studio française OSome nous livre un survival horror original sur consoles et PC.

White Night met en scène un détective passablement éméché, dans un univers noir que ne renierait pas Frank Miller. Après un accident de la route, le personnage se réveille face à un imposant manoir à l'évidence abandonné. Il vous faudra explorer la demeure et affronter le passé tourmenté du personnage pour chasser les esprits hantant ses recoins. Concernant le gameplay, la mécanique rappelle les jeux Resident Evil des années 1990 avec. Vous explorez votre environnement pour trouver des indices, progresser de salle en salle tout en faisant face à de nombreuses menaces. De surcroît, le personnage ne dispose pas d'arme, et devra donc fuir en cas de rencontre avec un esprit hostile. Grâce à sa boîte d'allumettes, on pourra voir devant soi, mais leur durée et leur nombre ne sont pas infinis (12 allumettes maximum dans sa poche). Qui plus est, si le héros demeure trop longtemps dans le noir, il risque de perdre littéralement la tête. Le challenge est bien présent, et White Night semble davantage conçu pour les amateurs du genre que les débutants. Ajoutons à cela des caméras parfois un peu douteuses, et il n'est pas rare de tourner en rond dans le manoir sans le savoir. Le système de sauvegarde est lui aussi old school puisqu'il faudra trouver un fauteuil entouré de lumière pour pouvoir conserver sa partie.

Sur le plan technique, White Night affiche une esthétique très efficace. Les visuels en noir et blanc sont très réussis, et les développeurs utilisent les jeux d'ombrage et l'absence de nuances pour dissimuler les indices dans les endroits non visibles certes, mais aussi pour forcer le joueur à résoudre des énigmes  en utilisant l'éclairage et en se servant des ombres. Toute source, de la lueur vacillante d'une allumette aux rayons de la Lune, peut révéler de nouveaux passages, secrets ou détails de l’histoire. La bande son jazzy est excellente, et chaque bruit nous renseigne sur la prééminence d'un danger ou non. Les doublages ne manquent pas de charme et la narration s'avère d'une grande fluidité. Le détective n'hésite d'ailleurs pas à faire des commentaires sur ce qu'il fait ou sur son état. La durée de vie assure environ six heures de jeux, un résultat très correct. Les énigmes demeurent globalement faciles d'accès, et relativement logiques.

VERDICT

-

White Night est une production indépendante de bonne facture. La signature visuelle du titre d'OSome Studio est un régal, malgré un aliasing assez visible, et la mécanique très "années 1990" réjouira les vieux routards. L'aventure affiche un scénario intéressant, mais le gameplay n'est pas sans défauts non plus (caméras parfois instables, sauvegarde à l'ancienne, manque d'accessibilité). Un titre malgré tout à découvrir.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés