Rush
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 05 Février 2014
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Ron Howard.

Situé durant l'âge d'or de la Formule 1, Rush retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l'histoire du sport ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la classe des privilégiés, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. Rush suit la vie instable de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace leur rivalité depuis leurs débuts.

Le film met en scène la saison 1976 de F1, articulée autour du duel Hunt-Lauda, et marquée par le grave accident survenu au Grand Prix d’Allemagne. Le déroulement de cette saison ne pouvait qu’inspirer tôt ou tard les scénaristes d’Hollywood, friands d’aller puiser dans le passé matière à inspirer des scénario auxquels la réalité s’est chargée de conférer un poids émotionnel particulier dans la mémoire collective. Pas facile cependant de restituer la passion de la F1 sur grand écran… Là où la boxe a par exemple été un vivier fréquent d’inspiration pour le 7ème art, le monde de la course automobile n’a en revanche que rarement fait l’objet d’adaptations sur pellicule. S’il est aisé de restituer la passion d’un combat du noble art, qui à l’avantage de se dérouler en une manche unique, et permet facilement l’adhésion du spectateur à l’excitation suscitée par un combat, il est bien plus ardu en revanche d’engendrer le même engouement en reproduisant une compétition de F1, où pas grand-chose de visuellement prenant ne se passe en-dehors des dépassements, et qui est découpée de surcroît en grand prix étalés sur toute une saison. C’est un peu le point faible de Rush, inévitablement inhérent au sujet qu’il aborde. A la décharge de Howard, le sujet ne facilitait pas la mission. A défaut alors d’enthousiasme né du strict visuel, on a droit aux commentaires surexcités de journalistes commentant les courses en direct, de préférence en en faisant des tonnes histoire de bien montrer que la saison 76 était sur-excitante.  Howard a le mérite de ne pas baser tout son film sur des images de compétition, et de remonter assez loin dans l’histoire des deux pilotes pour explorer leur psychologie et leurs motivations de manière satisfaisante. C’est sans doute là ou Rush réussit le mieux son pari ; à dépeindre l’humanité finalement pas si éloignée de deux pilotes rivaux assoiffés de succès et en proie au désir brûlant d’être le meilleur, parfois au (mé)prix de leur vie . Du côté de l’interprétation, Brühl s’en sort mieux en un Lauda consciencieux et ascète que son acolyte monotone dans la peau d’un Hunt volage et play-boy. Mais ce n’est bien évidemment pas dans le jeu d’acteurs qu’il faut aller chercher des raisons d’aller voir Rush.

VERDICT

-

Un bon film sur la rivalité de deux pilotes de F1. Même sans être passionné par les courses automobiles, ce long métrage captive grâce à une mise en scène nerveuse et soignée et un suspens savamment dosé lors des courses.  La rivalité des deux pilotes est bien analysée et retransmise, parfois motrice, parfois dangereuse. Le reste n'est pas vraiment une surprise et le film n'est pas en soi hyper original ou nouveau.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés