ShootMania Storm
Plate-forme : PC
Date de sortie : 10 Avril 2013
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Après TrackMania, voici ShootMania, un FPS multijoueurs en ligne signé Nadeo.

ShootMania = Le TrackMania des FPS ?

Sorti il y a près de six ans maintenant, TrackMania Nations est devenu un véritable phénomène du jeu vidéo. Proposant de parcourir à toute vitesse à bord de bolides les circuits les plus spectaculaires en solo comme en multijoueurs et offrant des outils de création simples et efficaces pour créer ses propres circuits ou encore ses vidéos, le jeu a su séduire un nombre incroyable de joueurs à travers le monde. Sa nouvelle suite baptisée TrackMania² Canyon proposait de puissants outils de création comme l’éditeur de circuits, et un univers encore plus léché. ShootMania Storm suit le même chemin, et fait partie intégrante de la plateforme Maniaplanet et de son écosystème qui met à la disposition des joueurs de puissants outils leur permettant de bénéficier d’une expérience personnalisée via la possibilité de créer des cartes, modes de jeu, éléments graphiques et vidéos ainsi que de monter et gérer leurs propres équipes et tournois mais aussi d'interagir avec la communauté. Lancé en Open Beta en Février, ShootMania Storm a accueilli des centaines de milliers de joueurs sur ses serveurs, qui ont créé près de 40.000 cartes à ce jour ainsi que des dizaines de modes de jeu personnalisés.

Plus concrètement, ShootMania Storme se présente comme un FPS entièrement multijoueurs, dont le gameplay n'est pas vraiment d'une grande finesse. On y retrouve du Quake (ou du Unreal Tournament), à savoir de l'action nerveuse, des classiques points d'armure et des commandes pour le moins simple. Dans ShootMania, vous ne disposerez en effet que deux touches, le clic gauche de la souris permettant de tirer, le barre espace gérant tout le reste (à savoir sauter, courir si vous la maintenez enfoncer, utiliser un grappin en mettant en évidence les points d'accroche, ou zoomer lorsque vous utilisez un laser). Le changement d'arme est réalisé automatiquement, selon la nature du terrain sur lequel vous vous trouvez. Trois classiques modes sont ensuite proposés, le Joust (1 vs 1) où il sera nécessaire de grimper sur des plates-formes pour recharger son arme, l'Elite (1 vs 3) où une personnage armé d'un laser et d'une armure plus résistance doit affronter trois défenseurs, et enfin le Heroes (5 vs 5) où les deux équipes doivent attaquer tour à tour un objectif secondaire. Les options de jeux annexes sont un peu plus détendues avec le Jailbreak (la balle au prisonnier repensé), le Royal (le chacun pour soi pourrait-on dire), ou encore une Battle où vous disposez de seulement quinze secondes pour prendre les objectifs.

Une réalisation convaincante.

Sur le plan technique, ShootMania se révèle très plaisant. Le graphisme est assez fin, les décors sont d'une grande variété, et le titre propose également des effets spéciaux très crédibles. En revanche, l'interface manque de lisibilité, et de nombreux bogues demeurent présents. La jouabilité  demeure toujours très arcade et le concept s'adapte à tout type de joueur. La bande son est un peu moins péchue que dans TrackMania, heureusement, il est toujours possible d'utiliser ses propres morceaux, histoire d'apporter un peu plus de variété à l'ensemble, surtout que le jeu s'avère très long à parcourir.

Si le joueur solo risque de rapidement s'ennuyer, les férus du multijoueurs apprécieront l'action, tant les parties se suivent et ne se ressemblent pas. On retrouve en effet des options de jeux pensés par l'eSport alors que d'autres modes s'avèrent beaucoup plus délirants et pertinents pour séduire les joueurs plus occasionnels.

VERDICT

-

Très convivial, ShootMania Storm affiche une réalisation technique assez séduisante, des outils de créations facile d'accès et un rythme de jeu sans faille, même si on pourra trouver le concept un peu rustre. Enfin signalons que le titre comporte encore beaucoup de bugs et bénéficie d'une interface pour le moins envahissante. Des points qui s'amélioreront sans doute au gré des futures mises à jour.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés