Pokémon Donjon Mystère : Les Portes de l'Infini
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 17 Mai 2013
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Pokémon Donjon Mystère accueille une nouvelle édition, cette fois sur Nintendo 3DS.

Rappel des faits.

Contrairement à la tendance habituelle dans la série de GameFreak, les joueurs de Pokémon Donjon Mystère doivent se glisser dans la peau d’un Pokémon et non pas dans celle d’un entraîneur humain. A vous de choisir celui que vous préférez parmi les cinq proposés au départ (à savoir Pikachu, Moustillon, Coupenotte, Gruiki ou Vipélierre), le test de personnalité des précédentes versions GBA/DS ayant tout bonnement disparu. Le scénario est on ne peut plus mince, et au début du jeu, vous découvrirez qu'un autre Pokémon à l'intention de créer un paradis pour les petits monstres (Pokéden), et qu'il faudra donc lui venir en aide. Le concept lui n'a pas changé d'un iota, et vous demandera donc de visiter des donjons dans la plus pure tradition du dungeon-RPG. Chaque palais est généré de façon aléatoire,  ce qui signifie que pas un niveau ne ressemble à l’autre. Mais même les cavernes visitées sont retravaillés en permanence. Les combats ont lieu en tour par tour, sans effet de chargement. Vous contrôlez un Pokémon, l'ordinateur jusqu'à trois autres créatures. L'intelligence alliée n'est pas très réactive, et attaque en permanence les ennemis présents à l'écran, peu importe ses chances de succès. En remportant un combat, vous pourrez parfois embaucher des anciens ennemis dans votre équipe, mais aussi leur offrir des cadeaux pour tenter de les rallier à votre cause. Les capacités sont un peu plus fournies que sur DS, et une attaque combinée est même de la partie.

La grande nouveauté de cet opus réside dans le développement de Pokéden. Au commencement, ce domaine a davantage des airs de terrain vague que de véritable attraction. Vous pourrez ouvrir de nombreux stands et multiplier les services. La Forêt Poké permet d'ailleurs de récupérer beaucoup d'argent, et ce contenu téléchargeable est gratuit jusqu'au 21 juin 2013. Quant à l'appareil photo de la 3DS, il servira à prendre des clichés d'objets ronds afin de concevoir de nouveaux donjons, les Magna Porta. On pourra y découvrir d'autres Pokémon jouables que ceux de base, et des confrontations faces aux Pokémon légendaires.

Une réalisation en progression ?

Sur le plan technique, Pokémon Donjon Mystère reprend une vue de dessus très classique dans la série, mais le graphisme a fait un indéniable pas en avant, avec des créatures bien modélisés et une large palette de couleurs. Le rendu est très efficace, la 3D stéréoscopique beaucoup moins cela étant. Le deuxième écran de la console permet d'afficher la carte du jeu, mais aussi d'activer certaines fonctions. La prise en main reste très correcte dans l'ensemble, nonobstant, même s'il a été simplifié, le gameplay apparaît un peu rugueux en 2013, pour ne pas dire archaïque. Les routines du dungeon RPG mériteraient un peu de changement, car le concept est hautement répétitif.

L'ambiance est au rendez-vous avec des musiques très entraînantes, les Pokémon ne parlent toujours pas cela étant, et la durée de vie assure des dizaines de jeux. La forme est réussie, le fond aurait pu être un peu plus moderne toutefois. Mais les habitués de la série Donjon Mystère sauront là où ils mettent les pieds. En attendant les volets X/Y, il y aura de quoi s'occuper avec le titre de Chunsoft ...

VERDICT

-

Un nouvel épisode de Pokémon Donjon Mystère au final relativement fidèle à ses prédécesseurs, malgré quelques simplifications dans le gameplay et l'apport d'une meilleure réalisation (3DS oblige). L'ajout des Magna Porta et de Pokéden apportent un peu de renouveau à l'ensemble, mais le concept même du dungeon-RPG pourra sembler répétitif chez plus d'un joueur. Néanmoins, le challenge est au rendez-vous et devrait occuper les fans jusqu'à l'arrivée de Pokémon X et Y.

© 2006-2019 PlayAgain.be - Tous droits réservés