Les Godillots tome 5 : Un p'tit dernier avant la Paix
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 26 Septembre 2018
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Olier
Dessin : Marko
Couleurs : Marko et Catherine Moreau

Nous sommes le 10 novembre 1918, la fin de la Première Guerre Mondiale est imminente. Les Godillots vont devoir ravitailler une troupe de soldats dans un village isolé. Ce sont les hommes de Charton, chef des corps-francs. Son second, Berthier, a l'intention d'effectuer une dernière opération avant la signature de l'Armistice, et ainsi mettre la main sur un important magot. Il a besoin de complices mais il est assez facile de trouver des volontaires, car il sera bientôt temps de retourner à la vie civile et de tenter de fonder un foyer. L'un des complices veut s'installer avec une fille du village, et ce dernier va croiser la route de Bixente et par conséquent modifier le destin des Godillots ...

Ce cinquième tome des Godillots conclut déjà la série, l'occasion de revenir une nouvelle fois sur les trois protagonistes principaux que ce sont Palette, Le Bourhis et Bixente. Pour les deux premiers, le scénario permet d'en savoir un peu plus sur leurs personnalité, tandis que Bixente est toujours à la recherche de son frère porté disparu au cours de la Grande Guerre. La trame d'Olier réserve son lot de surprises et de rebondissements, car malgré un aspect légèrement cartoon des personnages, la BD ne fait l'impasse sur rien et se montre très prenante historiquement. Le dessin de Marko que l'on pourrait qualifier de semi réaliste est soutenu par une mise en couleurs très efficace de Catherine Moreau. L'album se conclut par un jeu de grolles, qui s'étend sur les 8 dernières pages de l'ouvrage. Ce supplément, écrit par Genseric Delpâture, comporte une introduction qui présente le jeu avec un graphisme rappelant les journaux et gazettes de la Grande Guerre.

VERDICT

-

Un tome cinq des Godillots qui termine avec honneur la série. L'ambiance crépusculaire est brillamment rendue, tandis que la trame réservera quelques surprises. Le tout est porté par un dessin qui nous entraîne avec entrain dans les derniers jours de la guerre.

© 2006-2018 PlayAgain.be - Tous droits réservés