Jazz Maynard tome 6 : Les trois corbeaux
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Octobre 2017
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Raule 
Dessins : Roger

Après plus de deux ans d'absence, Jazz Maynard revient pour conclure un diptyque plein d'action. Pour rappel, l'intrigue a quitté le quartier El Raval de Barcelone pour nous amener à Reykjavik (Islande). Notre virtuose de la trompette est également un gentleman cambrioleur à ses heures perdues. Avec son ami Teo, le voici lancé en mission secrète sous la direction de Diana pour retrouver l'Oeil doré, un objet sacré iranien. Rien ne se déroulera comme prévu, sachant qu'une vague de crimes racistes touche la capitale islandaise au même moment, et que les autorités apparaissent sous tension. Cela sera l'occasion pour Jazz de retrouver une ancienne connaissance, et de replonger dans son passé New Yorkais. Bientôt, Teo est enlevé par Askjar, un extrémiste islandais prêt à tout pour nettoyer son pays de tous les étrangers qui s'y trouvent, y compris les jeter d'un hélicoptère. C'est d'ailleurs le sort qui attend Teo si Jazz n'arrive pas à temps. Et pour ne rien arranger, même Max Low veut se débarrasser de Jazz, alors qu'il le considérait comme un frère d'adoption !

Les dialogues percutants répondent à un dessin toujours aussi élégant, mélange habile de polar noir et de BD franco-belge avec une petite pointe de manga dans la modélisation des personnages. Le récit est violent mais cet rage est nécessaire lorsqu'il s'agit de sauver un ami fidèle face à des mafieux sans foi ni loi. On appréciera également la plongée dans le passé de Jazz, l'occasion de mettre en scène ses années d'apprentissage et de découvrir la première mission qui lui a été confiée. Les trois corbeaux nous offrent un final décoiffant, avec une petite pointe de fantastique, hommage aux polars nordiques. A noter que la première édition de l'album comporte un carnet de croquis de personnages.

VERDICT

-

Retour réussi de Jazz Maynard dans un contexte et un cadre très différent des précédents ouvrages. Une bande dessinée de qualité, au graphisme élégant et au scénario atypique. Ce tome marque également la fin de la parenthèse islandaise pour deux héros.

© 2006-2018 PlayAgain.be - Tous droits réservés