La Jeunesse de Staline tome 2 : Koba
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Octobre 2017
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Arnaud Delalande et Hubert Prolongeau 
Dessin : Eric Liberge

Moscou, 1931. Alors que la nuit tombe sur le Kremlin, Staline décide de dicter à un secrétaire du Parti, terrifié, le récit de sa jeunesse. Le dictateur vise à rétablir la vérité sur son histoire, enfin "sa" vérité. Pour ce second épisode, l'intrigue prend place de 1902 à la révolution d'Octobre 1917, l'occasion de constater que le jeune Joseph Staline, encore nommé Iossif Vissarionovitch Djougachvili (appelé affectueusement "Sosso" par ses proches) s'est déjà mué en Koba (Ours). Nous y suivons un homme voyageant à travers l'Europe (Londres, Stockholm, Paris), rencontrant Lénine et Trotski (qu'il hait déjà), et qui s'avère être un grand séducteur. On y découvre également la naissance d'un monstre amoral qui multiplie braquages, rapts, assassinats, coups de force sanglants, rien ne semble de trop pour faire triompher ses idées et la Révolution bolchevique.

Les scénaristes Arnaud Delalande et Hubert Prolongeau s'appuient sur une documentation fournie pour nous résumer la jeunesse difficile de Staline. Un peu plus âgé, il devient un révolutionnaire, sans cesse pourchassé par la police secrète du Tsar, l'Okhrana. Malgré le contexte éprouvant, l'ouvrage ne laisse aucunement penser que la jeunesse de Staline est responsable du personnage qu'il va devenir. Le dessin est quant à lui signé Eric Liberge et s'avère très soigné, offrant un trait réaliste, avec des effets de mise en page efficaces.

VERDICT

-

Un tome nous replongeant dans l'enfance d'un personnage historique terrifiant. Cette bande dessinée s'avère dense en éléments scénaristiques, et permet de résumer le parcours inquiétant du dictateur.

© 2006-2017 PlayAgain.be - Tous droits réservés