A coucher dehors tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 30 Août 2017
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario : Aurélien Ducoudray
Dessin : Anlor

Amédée (alias Jean-Pierre Rousseau), Prie-Dieu (un triple croyant) et la Merguez (un congolais à moitié brûlé) vivaient sur les bords de Seine près de la dernière cabine téléphonique encore en activité à Paris. Alors que la municipalité a décidé de retirer la cabine en question et d'envoyer à la campagne les SDF pour ne pas effrayer les touristes, un notaire entre en scène à la recherche de Monsieur Rousseau. En effet, Amédée a hérité d'un pavillon de banlieue. Mais il y a un mais : Pour recevoir cet héritage, il doit prendre en charge Nicolas, le fils de sa tante, un jeune adulte trisomique. Il finit par accepter et amène ces deux amis s'installer dans cette grande demeure champêtre. Mais voilà que Nicolas disparaît, et l'infirmière à domicile, Madame Louison, est également introuvable. Amédée pense pouvoir le retrouver à Astro Parc, le Parc de l'Espace, mais le billet d'entrée est particulièrement cher pour un ancien SDF. Il décide alors de se faire passer pour un syndicaliste de FO pour forcer le passage, mais pas de Nicolas en vue et Amédée doit vite fuir avant d'avoir des ennuis avec la sécurité. A son retour au pavillon, il découvre que Prie-Dieu a accroché sur le toit de nombreux objets religieux couvrant les trois religions monothéistes, ce qui n'est pas au goût des voisins.

A coucher dehors nous permet de suivre les tribulations comico-poétiques de trois clochards devenus propriétaires, et d'un jeune trisomique passionné par les étoiles et Yuri Gagarine. Une série empreinte d'émotion et affichant également une certaine truculence. Peu à peu, Amédée découvre le passé d'une famille qui lui semble très inconnu. Mais retrouver Nicolas devient vital, car les huissiers et les gendarmes attendent sa venue pour confirmer la tutelle d'Amédée. Dans le cas contraire, les trois amis seront expulsés manu militari. Le scénario d'Aurélien Ducoudray terminera bien, qu'on s'en rassure. Le dessin d'Anlor est quant à lui magnifique et très nerveux. Les expressions physiques des personnages sont brillamment illustrées.

VERDICT

-

A coucher dehors est un diptyque très charmant. On y suit la rencontre improbable entre trois SDF et un jeune trisomique dont les vies vont être bouleversées à tous les points de vue. Une réussite incontestable.

© 2006-2017 PlayAgain.be - Tous droits réservés